Les pires dérapages des footballeurs, Clinton Njie n’est pas le seul


Les pires dérapages des footballeurs, Clinton Njie n'est pas le seul

Comme Clinton Njie, de nombreux footballeurs ont dérapé ou gaffé sur les réseaux sociaux. Goal revient sur ces polémiques et ces moments gênants.

La maîtrise de la communication fait partie intégrante du métier de footballeur.

Répondre aux journalistes, sans dévoiler de secrets, tout en se montrant disponible et professionnel en toutes circonstances. Et sur les réseaux sociaux, développer sa notoriété, son image et sa communauté, notamment pour plaire aux sponsors. Le plus simple alors est de s’adjoindre les services d’un conseiller en communication et d’un community manager.

Vidéos travaillées, photos magnifiées, communication lisse et réfléchie : voilà ce à quoi ressemblent les comptes des footballeurs sur Twitter, Facebook, Instagram et autres plateformes. En tout cas, en temps normal. Parfois, ils se lâchent, dérapent, s’oublient, se manquent.

10- Barton s’interroge sur le genre de Thiago Silva

La carrière du milieu de terrain international anglais aura été ponctuée de frasques et de polémiques. Fin mars 2013, il se paie le jeune Neymar sur Twitter : « C’est le Justin Bieber du football. Brillant sur YouTube. Du pipi de chat en réalité. » Visionnaire, Joey…Thiago Silva, le défenseur central du PSG et de la Seleçao, prend la défense de son compatriote et découpe Barton en conférence de presse : « Comme personne ne parle de lui, ça le distrait peut-être de baver sur de grands joueurs pour qu’on sache qu’il existe. »

Loin de se démonter, l’ancien joueur de Newcastle, alors prêté par Queen’s Park Rangers à l’Olympique de Marseille, décide de s’en prendre directement à O Monstro, derrière son clavier : « Est-ce un homme qui se transforme en femme ou une femme qui se transforme en homme ? Es-tu Pre-Op or Post-Op? #transsexuel #thiagosaladyboy ».


Classe. Quelques semaines plus tard, Barton s’en retournera à QPR, après une saison seulement à l’OM, pendant laquelle il aura davantage « brillé » sur Twitter que sur le terrain.
Les pires dérapages des footballeurs, Clinton Njie n'est pas le seul

9-Haris Belkebla et les aléas du direct

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, Haris Belkebla (Stade Brestois) se détend en compagnie de son coéquipier Alexandre Oukidja (FC Metz). Les deux compèrent jouent à Fortnite et diffusent la partie en direct sur la plateforme de streaming Twitch.

Pour une raison inexpliquée, le milieu de terrain de 25 ans décide de montrer ses fesses à la caméra, pendant de longues secondes. Un geste qui provoque l’incompréhension des supporters des Fennecs et la colère de la Fédération algérienne, qui remplace Belkebla par Andy Delort dans le groupe des 23 qui s’envole pour l’Égypte.

Un mois plus tard, Belkebla s’est confondu en excuses et a reconnu vivre « un cauchemar ». Et l’Algérie, sans lui, devient championne d’Afrique.

8- Mory Diaw et le droit à l’oubli numérique

En mai 2015, Mory Diaw termine sa troisième saison chez les pros du PSG, en tant que troisième gardien. Au même moment, la twittosphère s’amuse à déterrer les vieux tweets de footballeurs professionnels et tombent sur ceux écrits par le joueur entre 2012 et 2013. Des punchlines incontrôlées, de l’humour graveleux, d’un gamin anonyme âgé alors de 19 ans…

En l’espace d’une nuit, le compte @BestOfMoryDiaw fait rentrer le jeune Parisien dans les trending topic monde de Twitter et par ricochet dans la lumière…


Quelques semaines plus tard, le PSG ne reconduit pas son contrat et Mory Diaw s’en va en D2 portugaise poursuivre sa carrière de joueur pro. Après deux saisons au Portugal, il part au Lokomotiv Plovdiv mais l’expérience bulgare tourne court. Un an de chômage puis le gardien atterrit en 5ème division suisse. Une expérience concluante puisque Diaw s’est engagé cet été avec Lausanne-Sport, en 2ème division.

7- Quand l’ex-compagne de Samir Nasri assurait sa comm’

En 2013-2014, Samir Nasri réalise une grosse saison avec Manchester City : 46 matches joués, 11 buts et 12 passes décisives, un titre de champion et une Coupe d’Angleterre avec les Citizens. Pas suffisant pour Didier Deschamps, qui ne convoque pas le Marseillais à la Coupe du monde au Brésil.

Incompréhensible pour Anara Antares, sa compagne d’alors, qui dégoupille sur Twitter : « Fuck france and fuck deschamps! What a shit manager! ». pour être certaine de bien se faire comprendre, elle en remet une couche quelques minutes plus tard : « In case u didnt read my tweet properly…. Ill repeat myself….. fuck FRANCE!!!!! And fuck deschamps! »

Clair, net, précis. Didier Deschamps et la FFF porteront plainte contre elle. Samir Nasri la soutiendra publiquement, toujours sur Twitter. Mais le Petit Prince ne portera plus jamais le maillot des Bleus.

Les pires dérapages des footballeurs, Clinton Njie n'est pas le seul

6- Sergi Guardiola et le droit à l’oubli numérique (bis)

On peut s’appeler Guardiola, signer au FC Barcelone et être supporter du Real Madrid. Oui, mais cela doit rester secret…Comme Mory Diaw, Sergi Guardiola (aucun lien de parenté avec Pep) aurait dû effacer son compte Twitter avant de s’engager avec la réserve du club catalan, le 28 décembre 2015.

Une promotion importante pour le joueur alors âgé de 24 ans, qui avait brillé la saison précédente en 3ème division espagnole. Un rêve de courte durée pour Sergi, car les twittos exhument dans la foulée ses posts pro-Real Madrid.


Pour sa défense, l’attaquant clame à qui veut l’entendre qu’il n’est pas l’auteur de ces tweets. Bien essayé, mais le Barça rompt son contrat. Sergi Guardiola aura été Blaugrana moins d’une journée. Déjà trop long pour un Merengue…

5- Mario Balotelli et les différences culturelles

À l’été 2014, Mario Balotelli tente (déjà) de relancer sa carrière en quittant le Milan AC pour Liverpool. Souvent confronté au racisme en Italie, « Super Mario » décide de poster un message qui se veut anti-raciste sur son compte Instagram, le 1er décembre 2014. En utilisant l’image du personnage du jeu vidéo éponyme.


Malheureusement pour Balotelli, il obtient le résultat inverse de l’effet escompté. Les internautes britanniques s’indignent et crient au racisme. Super Mario leur répond tout d’abord dans son style caractéristique :


Puis la Fédération anglaise ouvre une enquête et l’attaquant italien tente de faire amende honorable : « Mon message était censé être anti-raciste mais avec un ton humoristique. Je comprends maintenant que sorti du contexte, cela a eu l’effet opposé. Les Mexicains n’ont pas tous une moustache, les Noirs ne sautent pas tous haut et les Juifs ne pensent pas tous à l’argent. J’ai utilisé un montage fait par quelqu’un d’autre et comme c’était avec Super Mario, j’ai pensé que c’était amusant. Encore une fois, je suis désolé. »

Balotelli écope finalement d’un match de suspension et de 25 000 livres d’amendes. La blague la plus chère du monde…

4- Antoine Griezmann, basketteur incompris

Grand fan de basketball et de NBA, Antoine Griezmann ne manque jamais une occasion de témoigner son amour pour la balle orange sur les réseaux sociaux. Mais en décembre 2017, cela se retourne contre lui. Alors qu’il s’apprête à participer à une soirée « années 80 », l’attaquant de l’Atlético Madrid se grime en basketteur noir des Harlem Globetrotters et poste la photo sur ses comptes Twitter et Instagram.

Tollé sur la toile, en France, au Royaume-Uni ou encore aux États-Unis, où de nombreuses personnalités crient au « blackface », une pratique véhiculant des stéréotypes sur les noirs très populaire outre-Atlantique pendant le XIXe siècle et au début du XXe siècle. Devant la polémique naissante, Grizou tente dans un premier temps de s’expliquer : « Calmos les amis, je suis fan des Harlem Globetrotters et de cette belle époque… C’est un hommage », assure-t-il dans un tweet.

Mais il décide finalement de supprimer le message et la photo de son déguisement. « Je reconnais que c’est maladroit de ma part. Si j’ai blessé certaines personnes, je m’en excuse », écrit-il dans un nouveau tweet.

3- Serge Aurier sort le Periscope

Les pires dérapages des footballeurs, Clinton Njie n'est pas le seul
Début 2016, Periscope demeure une application seulement connue de quelques initiés en France, un an à peine après son lancement aux États-Unis. Mais le 13 février, Serge Aurier lance véritablement sur le marché français cette application mobile de diffusion vidéo en live…

Répondant en direct à des internautes, le latéral droit du PSG, chicha à la bouche, se lâche complètement, traitant notamment son entraîneur Laurent Blanc de « fiotte » et ses coéquipiers Salvatore Sirigu et Ángel Di María respectivement de « guez » (nul) et de « guignol ».


Parfait pour souder le vestiaire, à deux jours d’un huitième de finale aller de Ligue des champions face à Chelsea. Titulaire indiscutable depuis le début de la saison, Aurier est immédiatement écarté du groupe professionnel et il écope d’une suspension d’un mois. À son retour, il ne disputera plus que sept matches sous les ordres de Laurent Blanc.

2- Clinton Njie, droit au but

Les pires dérapages des footballeurs, Clinton Njie n'est pas le seul
Tout juste transféré de l’Olympique de Marseille au Dynamo Moscou, Clinton Njie décide de célébrer cet heureux évènement en charmante compagnie. Et d’immortaliser la scène, pour sa collection personnelle. Mais son doigt dérape et le virevoltant ailier camerounais publie sa vidéo intime sur Snapchat, samedi 27 juillet 2019…

La vidéo est très vite supprimée mais trop tard : Twitter s’empare du dossier et Clinton Njie devient en quelques secondes le trending topic en France. Contrairement aux messages Snapchat, pas sûr que cette histoire s’efface de si tôt…

1- Quand Matuidi cherche une photo de sa femme dans Google Images

Les pires dérapages des footballeurs, Clinton Njie n'est pas le seul
Le 14 février 2017, Blaise Matuidi et le PSG étrillent le Barça (4-0) en huitième de finale aller de la Ligue des champions. À peine le coup de sifflet final retentit que le milieu de terrain s’attaque à l’autre grand moment de la soirée : la Saint-Valentin. En gentleman, le joueur se fend d’un message d’amour à sa femme, sur Twitter, accompagné d’une photo.

Mais les Twittos remarquent tout de suite que ladite photo est une capture d’écran d’un moteur de recherche, sur laquelle apparaît la requête « Matuidi femme »…Étrange et drôle.

La twittosphère se paie instantanément Blaise Matuidi. Pour dédouaner l’international tricolore, il est fort à parier que ce message, posté à 1 heure du matin le 15 février, ait été l’oeuvre de son community manager.

Plein d’humour, le joueur de la Juve s’est rappelé au bon souvenir de Twitter le 14 février 2019 en souhaitant une bonne Saint-Valentin à sa #Matuidifemme…


Like it? Share with your friends!

Claire

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format